VMC

La VMC à simple flux

Cette technique garantie un débit d’air constant de manière silencieuse et permanente. 

Le débit d’extraction et le débit d’air neuf distribué sont assurés de façon automatique, quels que soient les conditions climatiques extérieures ou le nombre d’occupants du logement. 

Le débit d’air sortant peut varier selon le taux d’humidité intérieur, pièce par pièce pour les VMC hygroréglables et pour toute l’habitation pour la version hygra-variable 

La VMC à double flux 

Une VMC double flux est en fait un circuit : 

Il s’agit d’un système à simple flux, doublé afin récupérer la chaleur de l’air expulsé. 

Pour conserver la chaleur dans la pièce, l’air expulsé passe dans un échangeur ou il croise l’air froid neuf venant de l’extérieur. 

L’échange thermique crée permet de récupérer jusqu’à 90% de la chaleur de l’air qui sera redistribué 

dans les pièces de vie. 

Le puits canadien 

Comme la VMC double flux, le puits canadien est une solution d’amélioration du rendement énergétique. 

Cette technique utilise la géothermie en captant la température naturelle du sol pour préchauffer l’air de ventilation en hiver ou bien pour rafraîchir en été.